L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil causé par une obstruction partielle ou totale des voies respiratoires. Si pour les personnes âgées, l’apnée du sommeil est considérée comme habituelle, chez les enfants, cet état est plutôt inquiétant. Justement, si votre enfant souffre d’apnée du sommeil, des mesures adaptées et adéquates devront être prises rapidement. Voici alors les traitements nécessaires pour remédier à l’apnée du sommeil chez l’enfant. 

Les causes de l’apnée du sommeil chez l’enfant

L’apnée du sommeil de l’enfant peut être due à plusieurs raisons qui peuvent varier d’un enfant à un autre. Sachez qu’une literie non adaptée (avec des accessoires comme le sommier tête de lit ou les lignes de lit de mauvaise qualité) peut être la source de ce problème. Aussi, elle peut être due à des problèmes purement pathologiques. En général, il s’agit d’une obstruction des voies respiratoires à cause du gonflement des amygdales de l’enfant. Cette dernière gêne alors sa voie respiratoire et l’empêche de respirer normalement. Mais parfois, il peut aussi s’agir d’un problème de dentition. Par ailleurs, les ronflements et l’apnée du sommeil peuvent aussi être causés par un problème de surpoids chez l’enfant.

Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil chez l’enfant ? 

Pour mieux traiter l’apnée du sommeil chez un enfant, il est capital de savoir détecter les symptômes de celle-ci. Sachez que l’apnée du sommeil se manifeste par des ronflements réguliers et fréquents. Aussi, elle se manifeste par des interruptions incontrôlées et répétées de la respiration tout au long de l’endormissement du petit. D’incessants micro-réveils peuvent même arriver sans que l’enfant ne s’en rende compte. On peut dire qu’un enfant souffre d’apnée du sommeil s’il ronfle pendant plus de trois nuits par semaine, et ce, durant plus de trois mois. Il s’agit dans ce cas, de puissants et de bruyants ronflements. D’ailleurs, le saviez-vous ? 3 à 4 % des enfants et adolescents souffrent actuellement d’apnée du sommeil.

Comment traiter l’apnée du sommeil chez l’enfant ? 

Concernant le traitement, il n’y a rien de mieux que d’approcher un expert. Dans ce cadre, vous avez plusieurs alternatives à choisir selon le cas de votre enfant. Soit, vous consultez votre pédiatre, soit vous approchez un kinésithérapeute soit un ORL. Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité de consulter un dentiste (si l’apnée est liée à des problèmes maxillo-faciales). Dans ce cas, la pose d’appareils dentaires ou de prothèses peut être nécessaire pour régler le problème. 

L’apnée du sommeil peut se guérir de plusieurs façons selon sa cause. Le traitement peut même s’agir d’une intervention chirurgicale. Cette intervention prend lieu si l’apnée du sommeil de l’enfant est due à un gonflement de l’amygdale. Il s’agit d’enlever l’adénoïdectomie-amygdalectomie, des tissus mous qui gênent le pharynx et qui causent le ronflement et les interruptions respiratoires durant le sommeil. 

Par ailleurs, il existe également des dispositifs que vous pouvez utiliser afin de remédier à l’apnée du sommeil de votre enfant. Il y a par exemple le diffuseur d’huile essentielle qui purifie l’air et évite tout trouble du sommeil et même l’améliore de façon optimale. 

Une literie de qualité : la première solution contre l’apnée du sommeil

Il faut également savoir que tout ce qui touche le sommeil touche la literie. Donc, faites-en sorte de bien aménager la chambre et le couchage de l’enfant. Choisissez bien son matelas, son sommier tete de lit, les oreillers ainsi que la matière de ses lignes de lit afin de lui garantir un sommeil plus satisfaisant. 

Mais à part une bonne literie, une bonne qualité de vie est également nécessaire pour remédier et surtout, pour prévenir l’apnée du sommeil. Une alimentation saine et équilibrée, une hygiène de vie idéale et un rythme de vie adapté sont fortement recommandés. Des exercices physiques ne seront pas de refus si l’enfant commence à prendre un peu de poids. 

Pour les adultes, cet article peut vous intéresser 7 remèdes pour trouver le sommeil

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *