L’alimentation est au cœur du traitement d’une personne diabétique. Après le diagnostic, il doit suivre un régime diététique et nutritionnel. Celui-ci doit être à base d’une alimentation saine, variée et équilibrée. Cependant, pour garantir des apports nutritionnels suffisants, un complément alimentaire pour diabétique est nécessaire. Pourquoi ? Les réponses dans l’article.

Respecter son mode de vie

Les personnes atteintes de diabète ont l’obligation de surveiller constamment leur taux de glycémie. Elles savent les besoins de leur métabolisme, leur alimentation, mais surtout leur prépondérance en assimilation de glucose. Ces individus ont l’habitude de faire attention à leur organisme en général. Le complément alimentaire pour diabétique joue alors un rôle d’accompagnant, mais surtout de régulateur. Cependant, tous les compléments alimentaires n’ont pas les mêmes compositions. Le diabète se présente sous différents types. Il peut être lié à l’obésité, à la grossesse ou même héréditaire.

C’est pourquoi avant de prendre un complément alimentaire pour diabétique, il est important de demander l’avis d’un professionnel de santé. Certains comprimés aident à la régulation des taux de glucide, mais favorisent également l’activité de l’insuline. D’autres servent de coupe-faim si le patient suit un régime.

Choisir un complément alimentaire adapté à sa glycémie

Il y a actuellement de nombreux profils pour les personnes atteintes de diabète. Les compléments alimentaires pour diabétique de type 1, de type 2, d’un pré-diabète ou d’un diabète gestationnel ne sont pas identiques. 

Chez la femme enceinte, le diabète vient surtout d’une surproduction d’insuline. À son accouchement, la maladie disparaît automatiquement. Le complément alimentaire qu’elle prendra doit alors réguler le taux de glycémie pendant la grossesse.

En revanche, pour les autres cas de diabète, il s’agit de quelque chose de pérenne. Pour ce faire, les patients ont besoin d’adopter un nouveau mode de vie. Sans cette précaution, ils sont sujets à des maladies cardio-vasculaires ou d’autres types de problème métabolique. 

Le complément alimentaire pour diabétique permet de faciliter le suivi de taux de sucre, de taux de cholestérol et la régulation de la glycémie. Il est souvent à base de chrome pour assurer une meilleure régulation. Cependant, certains contiennent du magnésium, du zinc, des oligo-éléments ou encore des acides aminés.

Accompagner le complément alimentaire avec une alimentation variée et équilibrée

Les diabétiques ne se nourrissent pas uniquement de complément alimentaire. Une alimentation saine, variée et équilibrée est essentielle pour prévenir l’augmentation du taux du sucre. Le patient a alors besoin d’équilibrer ses apports en glucide, en protéine et en lipide. D’une manière générale, un diabétique doit consommer 50 à 55 % de glucides, 15 à 20 % de protéines et 30 % de lipides.

Toutefois, il est important de privilégier les aliments avec un faible ou un moyen d’index glycémique. C’est le cas des légumes secs, du pain complet, des fruits de saison et du riz basmati. Les aliments avec un taux élevé d’index glycémique sont alors à éviter. Les pommes de terre, le riz à cuisson rapide, les céréales et la viennoiserie sont à supprimer de votre assiette. Les nutriments manquants de votre alimentation peuvent être complétés avec un complément alimentaire. 

Catégories : nutritionSanté

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *