En tant que famille d’eczémateux, nous ne connaissons que trop bien la frustration et la misère que peut entraîner cette maladie qui démange et assèche la peau. Afin de lutter efficacement contre ces démangeaison, nous avons compilé pour vous ces 5 conseils et remèdes naturels pour l’eczéma.

Conseil 1 : Gardez la peau propre

Le remède naturel numéro un contre l’eczéma est super simple. Il suffit de garder la peau raisonnablement propre. Les bactéries, en particulier le Staphylococcus aureus, est l’un des plus importants déclencheurs de l’eczéma (on le trouve sur plus de 90 % des peaux sujettes à l’eczéma et sur 5 % des peaux normales). Cette prolifération de Staphylococcus aureus peut activer le système immunitaire autour d’elles, provoquant une irritation de la peau.

Ne pas trop se laver, mais garder la peau propre aidera à réduire la probabilité d’une accumulation de bactéries. Comme les peaux sensibles sont déjà irritées par l’eczéma, il est important d’utiliser un lavage naturel des mains qui ne contient pas de produits chimiques agressifs (voir le conseil 4, ci-dessous, pour des exemples). Cela permettra d’éviter toute irritation supplémentaire due aux ingrédients agressifs des produits de lavage des mains classiques.

un lavage corporel sans produits chimiques peut être un remède naturel contre l’eczéma.

Lorsque vous vous lavez les mains, n’oubliez pas vos ongles. Vous ne le verrez peut-être pas, mais les ongles des doigts abritent brillamment des bactéries. Un autre remède naturel simple contre l’eczéma consiste donc à garder les ongles courts (ou bien entretenus et non sales !).

Nous vous recommandons également d’utiliser de l’eau fraîche ou tiède (pas chaude) et de sécher votre peau en la tapotant plutôt qu’en la frottant pour réduire les irritations inutiles.

CONSEIL : Lavez votre peau régulièrement avec des nettoyants doux pour les mains, des nettoyants et des savons

Nous recommandons :

Gel douche à l’Aloe Vera : Pour des bulles crémeuses sous la douche ou dans le bain, cette formule très douce laissera votre peau (et celle de vos enfants) hydratée et super douce. Sans sulfates, parfum ou conservateurs artificiels. (Notez que pour les bébés, un lavage à l’eau peut être suffisant).

Conseil n°2 : les plantes pour soulager les démangeaisons et favoriser la guérison

Le fait de se gratter la peau provoque la libération de substances chimiques déclenchantes. Cela active alors le système immunitaire dans la zone affectée. D’où le « cycle démangeaison-grattage ». La réponse classique à ce problème est la crème aux stéroïdes qui supprime le système immunitaire.

Mais les crèmes aux stéroïdes peuvent avoir des effets secondaires indésirables, tels que l’amincissement de la peau. Et il peut être difficile d’en arrêter l’utilisation. Il est courant de ressentir une réaction de rebond et des démangeaisons intenses lorsqu’on supprime l’effet immunosuppresseur de la crème.

Au lieu de cela, il existe des remèdes naturels dans le règne végétal qui peuvent réduire les démangeaisons et l’inflammation liées à l’eczéma. Il n’existe certes pas de remède miracle, mais des plantes telles que le mouron des oiseaux et la camomille sont plus douces pour le corps et peuvent offrir une solution à plus long terme.

En fait, l’extrait concentré de camomille s’est révélé au moins aussi efficace pour réduire l’inflammation que l’hydrocortisone douce (stéroïde), mais sans les effets secondaires négatifs.

D’autres herbes, comme le calendula, ont démontré de puissantes capacités de cicatrisation de la peau. De nombreuses études soulignent également les avantages de l’aloe vera pour l’eczéma, c’est pourquoi il est un ingrédient clé de tous nos produits de lavage et de nos lotions réparatrices naturelles.

CONSEIL : Essayez d’utiliser les pouvoirs curatifs naturels des plantes plutôt que de vous tourner directement vers la crème aux stéroïdes

Conseil n°3 : Hydrater naturellement votre peau

Un autre des remèdes naturels les plus simples pour l’eczéma est de continuer à appliquer des crèmes hydratantes. En pénétrant entre les cellules de la peau, un bon hydratant, ou « émollient », aide à remplacer le manque de lipides de la peau. Réduisant ainsi la sécheresse, la perte d’humidité et l’accès des organismes responsables des infections.

Les émollients couramment prescrits, y compris les crèmes aqueuses, contiennent généralement des dérivés du pétrole comme la cire de paraffine, l’huile minérale, la gelée de pétrole ou le silicone qui ont tendance à boucher les pores de la peau parce que les molécules sont trop grosses pour être absorbées.

Si cette barrière de pétrole réduit la perte d’humidité, elle empêche également la peau de respirer et de libérer la chaleur générée par l’inflammation. Généralement décrites comme « inertes » et sans effets bénéfiques sur la peau, les huiles de pétrole ont tendance à absorber les vitamines A et E de la peau, si vitales pour son entretien et sa réparation.

Les produits à base d’huiles végétales vierges pressées à froid, avec toutes leurs vitamines et minéraux bénéfiques pour la santé intacts, ils sont facilement absorbés par la peau, fournissent une excellente hydratation et encouragent activement le processus naturel de guérison.

En outre, ces vitamines solubles dans l’huile protègent la peau contre le vieillissement prématuré en luttant contre les dommages causés par les radicaux libres en raison de l’exposition aux éléments et à la pollution !

Le beurre de karité, les huiles d’olive et de coco sont particulièrement efficaces. La clé, est de maintenir la peau hydratée en permanence. L’application d’un émollient avant le bain ou la douche peut également protéger la peau contre les effets néfastes de l’eau.

Conseil : Appliquez un peu de beurre de karité (bio) sur les zones affectées avant le bain et la douche. C’est plus efficace (et plus économique !) pour hydrater la peau que de l’ajouter à l’eau du bain.

Conseil 4 : Un remède naturel essentiel contre l’eczéma – Évitez les irritants potentiels

Il est important d’utiliser des produits qui contiennent des ingrédients naturels. Mais éviter les produits contenant des irritants est l’un des remèdes naturels les plus importants contre l’eczéma.

Les parfums synthétiques, les agents de conservation irritants et les détergents agressifs sont considérés comme un facteur clé de déclenchement de l’eczéma et de la dermatite.

En témoignent le nombre d’infirmières, de coiffeurs et d’esthéticiennes souffrant de dermatite de contact après des années d’utilisation d’un cocktail d’ingrédients cosmétiques synthétiques.

Il n’est pas facile d’éviter les ingrédients qui déclenchent une sensibilité de la peau. Bien que cette liste ne soit en aucun cas exhaustive, les substances suivantes sont parmi les plus fréquentes :

Parfum ou « fragrance » : Le parfum synthétique (souvent mentionné sur l’étiquette des ingrédients comme « parfum ») est largement reconnu par les dermatologues comme étant la première cause de réactions cutanées indésirables aux produits cosmétiques, aux produits de toilette et aux produits de lessive.

Notez que la mention « sans parfum » ou « non parfumé » sur l’étiquette d’un produit indique l’absence d’odeur perceptible, mais le produit peut quand même contenir des produits chimiques parfumés.

Parabènes (butylparabène, éthylparabène, méthylparabène, propylparabène) : Ces agents de conservation sont des sensibilisateurs cutanés bien connus, en particulier pour les personnes souffrant d’eczéma, et ont également été liés au cancer. Largement utilisés dans les soins de la peau – et dans les aliments !

Méthylisothiazolinone (MI) : Ce conservateur agressif est de plus en plus utilisé comme alternative aux parabènes dans de nombreux produits de soins de la peau. Les données montrent une augmentation de l’incidence des allergies de contact à cet agent de conservation.

Sulfate de lauryl(éth) de sodium (SLS) : Un dégraissant industriel pour moteurs que l’on trouve dans la plupart des shampoings et des produits pour le bain. Il peut éliminer les huiles naturelles de la peau, la laissant sèche et irritée. La peau eczémateuse est particulièrement sensible au SLS. Le sulfate de sodium et de coco est une forme similaire. Pour en savoir plus sur les possibilités de lavage plus doux, consultez notre blog sur les shampooings contre l’eczéma.

Pour éviter ce genre d’irritants chimiques, achetez plutôt des produits de soin certifiés biologiques. Les organismes de certification ont des directives strictes en matière de sécurité et d’ingrédients et évaluent de manière indépendante les produits d’autres entreprises et déterminent s’ils sont vraiment biologiques ou non.

Mais les produits chimiques agressifs ne sont pas seulement présents dans les soins non organiques. Il existe de nombreuses autres façons dont ils peuvent se retrouver sur votre peau. Bien que nous aimions tous aller nager pendant les mois les plus chauds, ceux d’entre nous qui souffrent d’eczéma devraient être conscients de la quantité de produits chimiques qui sont mis dans les piscines car ils peuvent être un irritant majeur de la peau. Mais il existe des moyens de réduire les effets néfastes…

CONSEIL : Appliquez une légère couche de crème ultra riche avant de vous baigner dans une piscine chlorée ou dans la mer. Prenez une douche et appliquez à nouveau la lotion réparatrice sur une peau propre et sèche.

Conseil 5 : Adopter une approche holistique

Si les applications topiques (sur la peau) peuvent grandement atténuer l’eczéma, il est utile de rechercher dans l’alimentation les éventuels déclencheurs d’allergies.

Le lait de vache, les œufs, les cacahuètes, le gluten et les additifs alimentaires (comme les arômes, les colorants et les édulcorants) sont souvent responsables, en particulier chez les enfants.

L’allaitement des nourrissons est largement recommandé dans la mesure du possible. La tenue d’un journal alimentaire peut également permettre d’identifier la cause des « poussées » soudaines. Les essais et les erreurs – et beaucoup de patience – peuvent être bien récompensés !

Des études montrent qu’un facteur commun de l’eczéma atopique (héréditaire) est un manque d’acides gras et en particulier d’acide gamma-linolénique (AGL). Prendre un complément alimentaire à forte teneur en AGL comme l’onagre peut donc être une bonne idée. Pour les plus petits, une capsule percée et pressée dans la nourriture est facilement dissimulée.

les vêtements organiques, comme le coton ou la soie sont les meilleurs et les plus doux des tissus. Optez pour des couches légères qui peuvent être pelées si nécessaire et protégez les zones concernées contre l’exposition à un fort ensoleillement. Choisissez des produits de lavage non biologiques qui respectent la peau, en évitant les parfums et les assouplissants.

CONSEIL : Après avoir appliqué une lotion réparatrice sur une peau enflammée, laissez la peau à découvert pour permettre à l’air de circuler et la refroidir. Évitez l’exposition au soleil et à la chaleur pendant une poussée.

Catégories : remede naturel

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *