Si vous cherchez à réduire les inflammations, à améliorer votre humeur, à augmenter votre métabolisme, à renforcer votre système immunitaire et à mieux récupérer de vos séances d’entraînement, la thérapie par le froid pourrait être votre arme secrète.

L’exposition au froid constitue un stress hormétique pour l’organisme. L’hormèse désigne l’adaptation qui nous rend plus forts lorsque nous sommes exposés à des facteurs de stress environnementaux.

La thérapie par le froid est utilisée depuis des siècles pour traiter les maladies. L’utilisation du froid remonte à 2500 ans avant Jésus-Christ, lorsque les Égyptiens utilisaient le froid pour traiter les inflammations et les blessures. Et elle connaît un véritable engouement en ce moment.

La thérapie par le froid se présente sous de nombreuses formes

La thérapie par le froid peut être pratiquée de plusieurs façons. Il n’est pas nécessaire de faire un « plongeon polaire » pour pratiquer ce type de thérapie, même si de courts séjours dans de l’eau très froide offrent les mêmes avantages.

Il est possible d’essayer la thérapie par le froid directement à la maison.

Tout ce dont vous avez besoin est une brève exposition à des températures froides.

Voici quelques exemples de méthodes :

  1. Bain glacé : Se tremper dans une baignoire remplie d’eau froide et de glace est une méthode de thérapie par le froid très appréciée des sportifs, qui ont l’habitude de s’immerger dans un bain de glace après une séance d’entraînement intense.
  2. Douche ou piscine froide : Une courte immersion dans l’eau froide – entre 10 et 12 °C – est un excellent moyen de commencer à intégrer la thérapie par le froid dans votre routine quotidienne.
  3. Cryothérapie : Trois minutes seulement dans une chambre de cryothérapie entraînent une réduction rapide de la température des tissus et du corps, ainsi qu’une constriction des vaisseaux sanguins. Une fois sortis de la chambre, les vaisseaux sanguins se dilatent, permettant aux protéines anti-inflammatoires d’affluer vers les zones blessées.
  4. Les poches de glace : Cette thérapie par le froid est principalement utilisée pour traiter la douleur et l’inflammation localisées après une blessure ou pour faire face aux courbatures. Cependant, vous pouvez également utiliser les poches de glace lorsque vous n’avez pas mal.
  5. L’exposition à des températures extérieures froides : Une promenade à l’extérieur par temps froid, avec un minimum de vêtements, peut avoir un effet similaire à celui d’une douche froide.

Quelle que soit l’approche que vous préférez, il est essentiel d’augmenter progressivement votre exposition au froid.

Commencez par baisser la température de l’eau à la fin de votre douche pendant quelques secondes, puis augmentez progressivement le temps que vous passez dans l’eau froide au cours de quelques semaines.

Lorsque vous vous sentirez à l’aise, vous serez peut-être prêt à plonger dans une piscine ou un lac froid, mais pas plus de deux minutes.

Sachez que vous pouvez aussi vous faire accompagner lors de stages par un instructeur certifié.

https://projetoctopus.fr/stages-wim-hof-france/

Les bienfaits de la thérapie par le froid sur votre santé et votre bien-être

Quelle que soit la méthode de thérapie par le froid que vous essayez, la température glaciale peut potentiellement donner un coup de pouce à votre santé et à votre bien-être.

Et il suffit de quelques minutes d’exposition au froid pour commencer à en récolter les fruits. Lorsque vous pratiquez régulièrement, vous pouvez constater des effets encore plus significatifs.

Examinons quelques-uns des avantages pour la santé d’une exposition au froid régulière :

Diminution de l’inflammation

Si vous avez mal, que vous vous sentez endolori ou que vous souffrez, la thérapie par le froid peut contribuer à réduire l’inflammation. L’exposition au froid provoque la constriction des vaisseaux sanguins, ce qui réduit le flux sanguin vers les zones blessées, ce qui contribue à réduire le gonflement et l’inflammation. 

Amélioration du métabolisme et perte de poids

Les températures glaciales pourraient bien vous aider à relancer votre métabolisme. Les cellules adipeuses brunes, lorsqu’elles sont exposées au froid, peuvent générer de la chaleur en brûlant des graisses.

Les cellules graisseuses brunes sont principalement situées autour du cou et des épaules. Cette combustion accrue de calories peut même contribuer à la perte de poids.

Meilleure humeur et clarté mentale

Bien que la thérapie par le froid ne soit pas immédiatement agréable pour votre peau, elle peut en fait donner un coup de fouet à votre humeur. Le froid améliore l’humeur en stimulant la production de dopamine dans le cerveau, un neurotransmetteur associé au plaisir.

Amélioration du sommeil

Vous avez peut-être entendu dire que prendre un bain avant de se coucher aide à se détendre, mais une douche froide pourrait être encore meilleure pour un sommeil sain.

Prendre une douche froide juste avant de se coucher permet d’abaisser la température centrale du corps, ce qui facilite l’endormissement. 

Meilleure récupération après l’effort

Cela peut sembler contre-intuitif, mais de nouvelles recherches suggèrent que la thérapie par le froid peut améliorer la récupération après l’exercice lorsqu’elle est pratiquée quelques heures après l’entraînement plutôt que tout de suite.

L’inflammation provoquée par votre entraînement est en fait une bonne chose : c’est ainsi que vos muscles deviennent plus forts et plus résistants. Prévoyez donc de prendre un bain glacé ou une autre thérapie par le froid quelques heures après votre séance d’entraînement, et vous pourrez récupérer plus facilement.

Quand ne pas utiliser la thérapie par le froid

La thérapie par le froid n’est pas toujours une bonne idée. Pour certaines personnes et certains problèmes de santé, elle peut potentiellement faire plus de mal que de bien.

Si vous vous trouvez dans l’une des situations suivantes, il est préférable d’éviter la thérapie par le froid :

  • Vivre avec des troubles sensoriels, notamment le diabète, qui vous empêchent de ressentir certaines sensations.
  • Muscles ou articulations raides
  • une mauvaise circulation sanguine ou toute autre affection qui entraîne une mauvaise circulation sanguine
  • Vous souffrez d’une maladie cardiovasculaire ou cardiaque (vous devez d’abord consulter votre médecin).
  • Enceinte

En outre, il est important de noter que si vous ne faites pas attention, la thérapie par le froid appliquée trop longtemps ou trop directement peut entraîner des lésions de la peau, des tissus ou des nerfs.

Si vous n’êtes pas sûr que c’est une bonne idée pour votre santé, consultez votre médecin avant d’essayer le froid.

Cap eut vous intéresser :

Catégories : bien être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.